Comment aider votre enfant à maintenir son niveau de natation en dehors de la piscine

Quelle qu'en soit la raison, manquer les cours de natation n'est jamais amusant et peut parfois faire craindre aux parents que leur enfant perdra son niveau de natation. La bonne nouvelle c'est que certaines compétences fondamentales de la natation, comme la submersion de la tête sous l’eau et le battement de jambes, peuvent être pratiquées dans le confort de votre maison !

Dans ce blog, nous explorerons pourquoi ces compétences sont si cruciales pour devenir un nageur confiant et comment aider votre enfant à les développer. Plongeons-nous dedans !




1. L'HEURE DU BAIN - UNE OCCASION PARFAITE DE PRATIQUER LA SUBMERSION

Mettre le visage dans l'eau est une condition préalable à la natation. Pourquoi ?

Contrairement aux adultes, les enfants n'ont pas la force de se propulser dans l'eau en gardant la tête haute. En gardant la tête hors de l'eau, l'enfant se rend en position verticale, ce qui le fait couler. Pour cette raison, les enfants doivent être capables de mettre leur tête dans l'eau pour flotter sur le ventre, et ils doivent être capables de flotter pour pouvoir nager. L'équation est donc assez simple:

PAS DE TÊTE DANS L'EAU = PAS DE NATATION.

Comme il est beaucoup plus facile pour les enfants d'apprendre à se submerger lorsqu'ils sont jeunes, nous recommandons de pratiquer cette compétence tous les soirs pendant l'heure du bain.

Le processus de conditionnement pour les bébés et les tout-petits qui sont âgés de moins de 18 mois a pour but d’apprendre aux enfants à retenir leur souffle sur commande afin qu'ils puissent être submergés en toute sécurité. Pour réaliser l’activité, versez doucement un gobelet de l’eau sur la tête de votre enfant. La réponse à rechercher c’est la bouche fermée. Il est toujours utile de préparer votre enfant avec des mots d'instruction clairs : "Jessica, prête, vas-y !" Lorsque votre enfant se sent à l'aise avec cette sensation, augmentez la quantité d'eau. Ce processus peut commencer dès la naissance et se poursuivre jusqu'à ce que l'enfant soit à l'aise pour se submerger tout seul.

Pour un exemple, regardez la vidéo suivante :




Quand les enfants sont plus âgés et comprennent les instructions et se tiennent droit dans le bain san risque de tomber, mettre la tête sous l’eau devient une action volontaire menée par l'enfant, plutôt que d'un exercice dirigé par les parents. L'enfant s'allonge sur le ventre dans le bain et submerge son visage sous l’eau le plus longtemps possible. L'idéal serait d'arriver au point où les deux oreilles sont dans l'eau et le menton sur la poitrine. Vous pouvez aussi essayer de faire des bulles dans l’eau avec la bouche et le nez, mais ceci est facultatif. Ce qui est important, c'est que l'enfant prolonge lentement le temps qu'il passe sous l'eau. Une astuce pour les enfants qui sont encore mal à l'aise à mettre le visage dans l'eau: mettez quelque chose de rigolo sur leur front - comme un autocollant - et demandez leur de le mouiller.

Pour un exemple, regardez la vidéo de Louise et Mike ici :




Note de sécurité : N'oubliez pas que les parents ne doivent jamais laisser leurs enfants sans surveillance dans un bain.

2. LE BATTEMENT DE JAMBES À LA MAISON

Le mouvement de jambes effectué en nageant le crawl et le dos s'appelle "finning" ou tout simplement le battement de jambes. Un battement fort et continu est une condition préalable à l'apprentissage de nages complètes. Pourquoi ?

Contrairement aux adultes, les enfants n'ont pas la force au niveau du haut du corps pour se propulser dans l'eau en utilisant uniquement leurs bras. Ils doivent donc compter sur leur battement de jambes pour se propulser, flotter et s'équilibrer. Une fois que l'enfant a un battement de jambes fort et une bonne ligne dans l'eau, il apprendra le mouvement de bras rapidement et facilement.

C'est pourquoi l'apprentissage des différentes nages se fait dans l'ordre suivant :

- Positions du corps

- Mouvement de jambes

- Mouvement de bras

- Respiration

- Rythme

Un battement de jambes juste est le suivant : les jambes sont longues et droites, les orteils sont pointus, et un mouvement de haut en bas est effectué à partir des hanches. La répétition de l'action correcte (dans ou hors de l'eau) améliorera la mémoire musculaire de l'enfant et ce mouvement deviendra automatique. Les enfants peuvent pratiquer ce mouvement en s'asseyant sur le canapé, en regardant la télévision par exemple, ou en s'allongeant sur leur lit.

N'oubliez pas que lorsque les enfants accélèrent leur battement de jambes, ils ont souvent tendance à plier les genoux - comme s'ils faisaient du vélo. Si vous remarquez cela, vous pouvez simplement leur dire de ralentir et de pratiquer le mouvement juste avec des jambes longues et droites.

Pour les enfants de moins de 3 ans, qui ont du mal à effectuer ce mouvement par eux-mêmes, les parents peuvent les aider en manipulant leurs jambes. Vous pouvez simplement tenir les pieds ou les chevilles de votre enfant et les faire bouger de haut en bas. Ici encore, il est utile de lier l'exécution de mouvements aux mots d'instruction faciles à retenir, tels que "tape, tape, tape".

Pour un exemple, regardez une vidéo de James, Archie et Louise ici :



Si elles sont pratiquées souvent, ces deux activités peuvent aider énormément à maintenir le niveau de natation de votre enfant et elles ne nécessitent qu'un bain et un canapé. En outre, ces compétences sont si importantes que vous pouvez continuer à les pratiquer même lorsque vous retournez à la piscine.

Nous espérons que vous avez trouvé ces suggestions utiles ! Si vous choisissez de les essayer, partagez une courte vidéo par courrier électronique - nous serons ravis de suivre votre progrès !

 

To contact us please use the email corresponding to the school your would like to attend: 

chambesy@redwhale.ch

starling@redwhale.ch

beausejour@redwhale.ch

lausanne@redwhale.ch

montreux@redwhale.ch